novembre 17, 2018
Actualités Société

En vrac sur Métronome ce 12 Septembre

Le citoyen Jean Robert Cardichon a été criblé de balles par un individu qu’il a pu identifier, dans la nuit du mardi 11 septembre, dans la localité de Bas Grigri/Chomèy, 9ème section communale de Bainet.
La victime, qui reçoit actuellement des soins à l’hôpital St Michel de Jacmel, dit être depuis longtemps l’objet de menaces de mort de certaines personnes de sa localité. Jean Robert Cardichon affirme s’être saisi de la justice dans le cadre de ce dossier et demande protection auprès des autorités.
Le tribunal de 1ère instance et le parquet de Jacmel fonctionnent à nouveau ce mercredi 12 septembre. Rappelons que les employés de ces institutions en ont fermé les portes depuis le lundi 10 septembre pour exiger que justice soit rendue à leurs collègues victimes des manifestations du 14 aout dernier. Les agents de sécurité et les employés du parquet ont critiqué les autorités qui, selon eux, empêchent à la justice d’agir dans le cadre de ce dossier.
Le réseau des droits humains du Sud-est RESEDH dénonce la décision des employés du parquet et du tribunal de Jacmel de bloquer le fonctionnement de ces institutions. Le responsable du RESEDH Gétho Pierre Paul, qualifie ce mouvement d’anarchiste et estime que les contestataires du tribunal et du parquet sont passibles de sanction.
Le militant en droits humains réclame l’intervention de la CSPJ et du Ministère de la Justice afin d’empêcher que cette situation ne récidive dans le département.
Politique
Dans un arrêté publié hier mardi 11 septembre, l’exécutif convoque le corps législatif à une session extraordinaire. Cette session sera consacrée à la ratification de l’énoncé de politique générale du Premier Ministre Jean Henry Céant, considéré comme urgent par l’exécutif. Cette session extraordinaire durera jusqu’à ce que sénateurs et député aient épuisé ce point de la convocation.
Les autorités de la 3ème section communale de La Montagne, une localité de Jacmel, se sont réunies en Assemblée générale, le dimanche 9 septembre écoulé. Selon le coordonateur de l’ASEC de La Montagne, Mitho Laguerre, l’objectif de cette session était de présenter le cahier de doléances et de revendications des différentes zones de la localité au conseil d’administration communal.
D’autre part, le coordonateur de l’ASEK de la 13ème section de la Montagne dresse un tableau sombre sur la qualité de l’eau consommée par la population de la localité de Lans Baget.
Mitho Laguerre souhaite la prise en compte par le conseil d’administration de la commune des revendications de l’ensemble des localités de la section.
Le secrétaire de l’assemblée générale tenue à la section communale de La Montagne, l’ASEC Etzer Lacoste, présente au grand public les revendications que comporte ce cahier de doléances.
Education
A Grand-Gosier, les enseignants du lycée René Bretoux continuent de réclamer de l’état leur lettre de nomination, selon notre correspondant dans cette commune Christophe Noel.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *