novembre 17, 2018
Nationale

Jean Henry Céant officiellement Premier ministre…et le plus dur commence

L’équipe gouvernementale dirigée par maître Jean Henry Céant aura attendu 25 heures de débats intenses, de vifs échanges parfois inutiles avant de fixer sur son sort. Avec 84 voix pour, 5 voix contre (Raynald Exantus/opl l’estère, Ketel Jean Philippe/opl-Jacmel, Jn Robert Bossé/opl-Aquin, Sinal Bertrand/Fanmi Lavalas-Port-Salut et Manès Louis/ Fanmi Lavalas-Cabaret) et 4 abstentions, Jean Henry Céant est devenu officiellement le nouveau Premier ministre du pays. Le successeur de Jack Guy Lafontant est habilité à prendre charge et diriger le deuxième gouvernement de l’ère Jovenel Moïse.

Le chemin de la Primature aura été long, et très long pour Céant et consorts. Exactement deux mois après la démission du Premier ministre Lafontant, le pays connait le nom de son successeur. Alors que, cela fait déjà 5 semaines depuis que le président de la Répulique a nommé le leader de Renmen Ayiti au poste de Premier ministre. Et depuis, tractations, tergiversations, tohu-bohu se sont multipliés à longueur de journée. A chaque jour une liste de ministres. Des rencontres surchauffées mais aussi des insatisfactions pour le moins criantes dans un camp comme dans un autre.

Aprés cette première manche gagnée, le plus dur commence pour Céant et sa nouvelle équipe. Il faut absolument ganger le coeur de la population. Les évènements du 6 et 7 juillet dernier ont carrément changé la donne. Il y a des besoins urgents. Les raisons pour lesquelles la population avait investi les rues n’ont pas encore de réponses auprès des autorités étatiques. Les 100 premiers jours du très connu notaire de Bourdon seront très décisifs. Jean Henry Céant n’aura même pas de temps de grâce. Des signaux clairs sont attendus dès son installation.

Outre des priorités du chef de l’Etat et celles exprimées dans le document de la déclaration de politique générale, le nouveau locataire de la Primature devra s’atteler à donner des solutions rapides aux multiples problèmes quotidiens auxquels la population fait face. Jean Henry Céant a une ultime chance de redonner l’espoir aux jeunes de ce pays. Sinon, son sort ne sera pas différent de celui de son successeur.

Jovenel Moïse perd en crédibilité. Les promesses de campagne sont toujours en attente de concretisation. L’international est en mode observation. La population attend le procès des dilapidateurs du fonds de Petro Caribe. Les élections législatives doivent être organisées dans un an. Le non ajustement du prix du carburant qui continue de creuser un grand trou dans le budget national. Ce sont entre autres dossiers importants qui attendent l’ex-candidat malheureux aux dernières présidentielles.

Ca passe ou ça casse! Les défis sont majeurs. Les nerfs sont à fleur de peau. Trop d’insatisfaction. Cette nouvelle équipe gouvernementale a déjà du boulot. Que peut le nouveau gouvernement face à ces multiples paris? Une question pour le moins légitime. Le plus dur commence pour le nouveau Premier ministre au sein de la population ainsi que dans son propre camp.

Jean Henry Céant, balon w nan pyew jwe!

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *