novembre 17, 2018
Nationale

Le gouvernement justifie l’arrêté du 23 mai

Le ministre de la communication réagit favorablement suite à l’arrêté présidentiel faisant injonction au Directeur général de la PNH, de soumettre à l’approbation du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) toutes les décisions, les nominations incluant les transferts et autre avant leur mise en œuvre. De l’avis du ministre de la culture et de la communication Guyler C. Delva, c’est une décision adoptée à la lumière de la loi.

Cette démarche vise à consolider l’institution policière en rendant plus efficace la mise en oeuvre de ses projets tourné vers le futur a expliqué le ministre. Guyler C Delva s’inscrit en faux contre tous ceux qui qualifient de politique, le dernier arrêté présidentiel. En conférence ce mercredi 30 mai 2018, le ministre de la Justice et de la sécurité publique, Roudy Aly a tenté d’apporter d’autres précisions relatives à l’arrêté présidentiel du 23 mai dernier faisant exigence au Directeur général de la police national d’Haïti, Michel-Ange Gédéon, de soumettre à l’approbation du Conseil Supérieur de la Police national.

Cette décision du pouvoir qui alimente les débats cette semaine ne représente en aucun cas une main mise sur l’institution a rassuré le ministre de la Justice et de la sécurité publique.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *