novembre 17, 2018
Actualités

les titres de l’actualité sur radio metronome

Justice

2 mois après la crise qui a handicape le fonctionnement de l’appareil judiciaire dans le sud’est, un nouveau commissaire du gouvernement, Me Lionel Cherima, a été nommé par le ministère de la justice a la tête du parquet de Jacmel. Me Cherima remplace à ce poste le commissaire sortant Me Françoise Morailles.

Rappelons par ailleurs, que ce changement a été opéré suite aux troubles survenus au mois d’aout qui ont opposé le commissaire et le barreau de Jacmel.

Un dispense de plaider a été imposé aux avocats de ce dit barreau dans le but de forcer le ministère de la justice a limoge le commissaire du gouvernement qui a tente d’arrêter un avocat dans le cadre de l’exercice de ses fonctions. Attitude qui n’a pas laisse indifférent le sénateur Dieupy Cherubin et le député Ketel Jean Phillipe qui ont exige du ministère de la justice le départ du commissaire Morailles á la tete du parquet, qu’ils accusent de travailler au service d’un secteur particulier.

De son coté, le sénateur Joseph Lambert a toujours témoigné de son soutien au commissaire Morailles, qui selon ses déclarations faisait un excellent travaille dans le secteur judiciaire dans le département.

Précisons que l’installation du nouveau commissaire du gouvernement du parquet de Jacmel s’est tenu ce matin a la salle d’audience du tribunal de première instance de Jacmel.

Justice/Réactions

Entre temps, de nombreux citoyens ne cessent de déplorer le mauvais fonctionnement de l’appareil judicaire dans le sud’est. Selon leur dire certaines autorités politiques du département ont pris le contrôle de l’appareil judicaire afin de défendre leurs intérêts personnels.

 

Education

Le Ministre de l’education nationale Pierre Josué Agénor cadet s’est prononcé sur la crise que connait le système éducatif dans le sud’est. Il annonce que des nominations sont en cours afin de pallier l’absence des professeurs dans les salles de classe des écoles publiques.

Autre part, le titulaire du ministère de l’éducation nationale dénonce l’attitude de certains parlementaires qui construisent des écoles à travers le pays sans l’autorisation de son ministère.

 

Culture/Salon du livre

La 1ere édition du salon international du livre de Jacmel s’est déroulé du 31 octobre au 2 novembre 2018. Trois jours d’activités littéraires et d’animations à la rue du commerce et dans plusieurs autres endroits de la ville.

Le ministre de la culture et de la communication Jean Michel lapin qui était présent à cet événement renouvelle son engagement à faire inclure cette activité dans le budget national pour contribuer à sa pérennité. Tout en saluant cette initiative, le ministre de la culture et de la communication estime que c’est un moyen de connecter la jeunesse aux livres.

Le ministre de l’éducation nationale Pierre Josué Agénor cadet, présent a la 1ere édition du salon international du livre de Jacmel, en tant que ministre et écrivain salue cet initiative qui selon lui doit perdurer. Il ajoute que ce genre d’activités peut être facteur de changement pour le pays.

Des participants au SILJ ont exprime leur satisfaction concernant la tenue de cette manifestation littéraire et culturelle. Ceux-ci souhaitent la continuité de cette initiative. Ils remercient, entre autres, les auteurs qui ont contribué a la tenue de ce salon.

 

Culture/Gede

La fête des Gede, fête traditionnelle haïtienne, a été célébrée sur toute l’étendu du territoire de la république d’Haïti.

Roudson Antoine, le responsable du secteur Vodou dans le sud-est dans une conférence organisée le vendredi 2 novembre dernier a collin’s hotel, a présenté l’importance de la fête du Gede dans la culture haïtienne. Il a parle de l’origine du Gede, prince venu de l’Égypte selon ses propos, qui représente une étape intermédiaire entre la vie et la mort. Roudson Antoine est le Getwode du secteur vodou dans le sud’est.

International

Le journaliste saoudien Jamal Kashogi a été tue par strangulation au consulat de son pays a Istanbul a indique mercredi le procureur d’Istanbul, soulignant le caractère prémédité de ce meurtre.

La visite à Istanbul du procureur général saoudien dans le cadre de l’enquête n’a pas donne de résultat concret.

Rappelons que Jamal Kashogi travaillait pour le journal américain Washington Post.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *