mai 26, 2019
Actualités

L’hôpital la Paix en guerre contre le Commissaire Aristide

Cela fait 4 jours depuis que toutes les activités restent paralysées à l’hôpital de l’Université la Paix à Delmas 33. Les médecins et membres du personnel de l’Hôpital ne reçoivent plus de nouveaux cas, cependant les malades hospitalisés avant cet arrêt de travail reçoivent les soins que nécessite leur cas.

Les médecins et personnel de ce centre hospitalier exigent la révocation du substitue commissaire du gouvernement de la Croix des Bouquets Me Williams Aristide pour agressions physiques perpétrées sur le docteur Chrislor Lestin, le week-end écoulé.

le président du syndicat des travailleurs de santé de l’Hôpital, Patrick Destiné, le Dr Chrislor Lestin a été agressé par le substitue commissaire du gouvernement de la Croix-des-Bouquets et de ses gardes du corps après avoir refusé de leur fournir un projectile enlevé par un autre médecin au niveau de la jambe de l’un de ses agents de sécurité.

Une information démentie par Maître Williams Aristide. Il informe que sa résidence privée située à Gérald Bataille a été criblée de balles au cours duquel son agent de sécurité le policier Duckens Fébé et son ami Jean Guy ont été blessés dans la soirée du samedi 09 mars.

Le personnel de l’hôpital entend rencontrer les employés des autres centres hospitaliers du pays dont l’hôpital de l’Université d’Haïti en vue d’organiser une grève générale si leurs revendications ne sont pas satisfaite.

Gardy Saint-Louis

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *