novembre 17, 2018
Nationale

Petro Caribe: Me Samuel Madistin rectifie et donne la voie à suivre

Le Président du conseil d’administration de la Fondation Je Klere (FJKL), Me Samuel Madistin sort de son silence et se prononce sur le dossier brûlant de la dilapidation des Fonds Petro Caribe. Dans un long document titré: *Fonds Petro Caribe, le procès est mal engagé* , l’ancien parlementaire a non seulement fixé sa position sur le dossier mais aussi a donné la voie à suivre pour arriver à un procès équitable.

Me Madistin a d’abord qualifié d’irrégulier le début des auditions de la partie civile par le juge d’instruction Ramoncite Accimé. Il justifie sa position par le fait que le commissaire du gouvernement n’avait pas donné de réquisitoire d’informer. Ce qui devrait bloquer les auditions. L’avocat chevronné a, par ailleurs, fait remarquer que pour les crimes financiers, le juge d’instruction doit attendre un arrêt de débêt de la part de la Cour supérieure des Comptes et du contentieux administratif (CSC/CA). Pour des infractions telles que pot de vin, surfacturation, concussion, c est la cour qui est d’abord compétente avant le tribunal de droit commun, a tancé l’ancien candidat malheureux aux dernières présidentielles.

Il prône une réforme des institutions avant la tenue du procès Petro Caribe. Certaines lois doivent être votées par le parlement dont la limite de l’immunité dans certains cas en vue d’empêcher aux parlementaires dont les noms sont cités dans le cadre de ce doissier de brandir leur immunité afin de faire obstacle à la justice.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *