juillet 16, 2019
Uncategorized

Les titres de l’actualité du jeudi 6 décembre 2018 sur radio métronome

Titres de l’actualité du jeudi 6 décembre 2018

Le Lycée Pynchinat a fêté ses 158 ans d’existence ce jeudi 6 décembre à la salle Polyvalente de Jacmel. Diverses personnalités et autorités gouvernementales étaient présentes. Citons entre autres, le directeur départemental de la police nationale du sud-est, le magistrat Loudy César, le député Kettel Jean Philippe, le juge Immacula Bazile.

Le docteur Victor Garreau exprime ses préoccupations par rapport à l’irresponsabilité des foyers de socialisation de la société, telle la famille. Selon le Dr Garreau, la jeunesse est laissée pour compte. La majorité des jeunes n’ont pas d’objectif. D’autre part, Victor Garreau avance que le Président de la République, Jovenel Moise, devrait démissionner pour plusieurs raisons. Toutefois il dit croire que cela ne résoudra pas le problème du pays en raison du manque d’unité qui existe dans la société haïtienne.

Plus loin, le Dr Victor Garreau qualifie de perte de temps la séance au parlement des sénateurs avec les membres du Conseil Supérieur de la Police Nationale CSPN. Pour le médecin dentiste, il s’agit d’un jeu des parlementaires pour endormir le peuple.

Outre les problèmes d’infrastructures sanitaires, l’agriculture et l’économie constituent les défis majeurs auxquels font face les habitants de la localité La Montagne à Jacmel. Pour les chauffeurs de taxi moto c’est l’état piteux de la route qui complique leur quotidien. Les habitants se disent consternés par l’arrêt injustifié des travaux de la caravane du changement sur la route. Selon eux, cet état de fait a augmenté les difficultés de transport.

Le directeur départemental du Ministère de l’agriculture dans le sud-est, l’agronome Sylvio Ridoré, affirme que les maladies végétales qui frappent les cocotiers ne sont pas une innovation. Selon le no 1 du secteur agricole dana le Sud’Est, le Ministère de l’agriculture prend très au sérieux ce phénomène qui touche toutes les régions du pays. L’agronome Ridoré confirme que des démarches ont déjà été entamées par le Ministère auprès de laboratoires étrangères en vue de résoudre ce problème. Entre temps, le directeur départemental exhorte la population à prendre des précautions en vue de limiter l’ampleur de l’épidémie.

Plusieurs membres de CASEC de différentes sections communales de Belle-Anse dénoncent la mise en marge des zones reculées par rapport au programme d’apaisement social lancé par le gouvernement.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *