SOS/Grand-Gosier: Pas de juge de Paix, pas de tribunal la population aux abois…

AvatarChristophe Noel

Ça fait quelques années depuis que Pressage Antoine, juge titulaire du Tribunal de Paix de Grand-Gosier est frappé de l’incapacité physique et mentale de jouer son rôle. Et depuis, la population pélicanaise fait face à une situation extrêmement au niveau de l’appareil judiciaire local.

Bien avant d’être frappé par cette incapacité, le tribunal était déjà confronté à une carence de personnel; pas de Juge suppléant qui était, lui également, déjà dans l’incapacité physique, le greffier était déjà passé de vie à trépas.

« Malgré les multiples appels lancés, les autorités judiciaires ont fait la soude. Ils n’ont jamais penché sur la situation de Grand-Gosier, » a commenté Léon Jean le Coordonnateur du Conseil d’administration de la section Collines des chênes.
Les justiciables sont obligés de parcourir plusieurs kilomètres pour se rendre à Thiotte et parfois les déviants ont eu le temps de leur échapper.

« Le juge de Paix de la commune de Thiotte, Jean-Ernst Gousman, est souvent accusé d’avoir reçu des pots de vin pour annuler des dossiers sensibles », a poursuivi le CASEC Léon Jean. Ce dernier a renouvelé son appel auprès du conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) et le ministère de la Justice et de la Sécurité publique afin de nommer des juges, des greffiers et une secrétaire au sein du tribunal de paix de Grand-Gosier.

Christophe Noël

Christophe Noel