septembre 21, 2020
Nationale

Céant: pieds et mains liés (déjà)?

Qui sera ministre? C’est la grande question à laquelle personne ne peut répondre. Ni Jovenel Moïse. Ni Jean Henry Céant. La formation du gourvernement est en gestation. Le Premier ministre et le président de la République doivent, selon l’article 158 de la constitution, choisir les ministers. Pour l’instant, c’est le gand hic. Ils ne s’entendent pas sur les noms de ceux qui doivent faire partir du nouveau cabinet ministériel. C’est le tohu-bohu. Au palais national, ça ne va vraiment pas.
Outre de multiples tractations, de puissant lobbying, Jean Henry Céant aurait été aussi imposé par la chef suprême du PHTK. Ami de longue date de Michel Martelly, le très populaire notaire semble avoir déjà maille à partir avec le président Jovenel Moïse. Les dernières réunions au Palais se terminent généralement en queue de poisson. Pour le premier mandataire de la nation, plus de 50% des ministres démissionnaires doivent garder leurs portes feuilles dans le prochain gouvernement. Pas question pour le leader de Renmen Ayiti.
Cet homme de bon commerce, dit-on, a déjà rencontré des leaders de plusieurs secteurs de la vie nationale. Il est en train de constituer sa majorité au niveau des deux chambres. Un voyage à Washington avant même sa nomination. Ce qui ne plait pas à l’homme-banane. Le natif de Trou du Nord apprécie les gentils hommes, ceux qui ne se lèvent pas la tête pour le regarder à l’instar de Jack Guy Lafontant. Mais, c’est mal connaitre un leader politique qui a d’ailleurs plus de kilométrage que lui.
Tout n’est pas rose entre le nouveau couple au pouvoir. L’accouchement du gouvernement patine encore. Outre, Ignace St Fleur dont le nom est cité pour le porte feuille de la Planification et de la Coopération externe, rien n’est fuité. Au cours de son discours de presque 50 minutes lors de la presentation de M. Céant à la nation, le président n’a jamais demandé au Parlement de ratifier l’énonce de politique générale du préssenti chef de gouvernement. Quiproquo. Mésentente. Le bout du tunnel politique est encore loin de nous. Très loin.

Related Posts