décembre 3, 2020
Nationale

Des sénateurs protestant contre l’arrêté du 23 mai 2018

Des vagues de réactions au niveau du grand corps suite à la publication du dernier arrêté pris par le conseil des ministres concernant la police nationale d’Haïti. Le président de la commission permanente Justice, Sécurité publique et Défense nationale du Sénat, Jean Renel Sénatus, considère cet arrêté comme une révocation déguisée de l’actuel Directeur général de la Police nationale par les autorités politiques du pays.
Le gouvernement a fait un faux pas dans ce dossier selon le sénateur Jean Renel Sénatus annonçant qu’une invitation a été lancée au CSPN pour ce vendredi prochain. Pour sa part, Le sénateur Youri Latortue s’est montré très critique également par rapport a cette décision de l’exécutif qui selon lui est contraire aux prescrits de la loi en vigueur sur la police. Cet arrêté est manifestement illégal selon l’ancien président de la commission justice et sécurité publique du sénat Youri Latortue. Le DG de la police nationale d’Haïti n’est pas obligé de respecter cet arrêté a explique le sénateur Youri Latortue.

Related Posts