août 24, 2019
Actualités

Echec de la grève, les syndicalistes parlent de complot

Le mot d’ordre de grève lancé par la Brigade Syndicale Anti –Corruption n’a pas eu d’effets. Les activités ont fonctionné comme à l’ordinaire à Port-au-Prince comme dans les villes de province. Et le coordonnateur de la BSAC semble connaitre les causes de cet échec.

Pour Sonson Dumé, un complot serait à la base de l’échec de cette journée de grève d’avertissement. Selon lui, des syndicalistes du secteur auraient fait des manœuvres pour empêcher la tenue de ce mouvement qui avait pour objectif de porter le gouvernement à baisser le prix du carburant.

Cependant, si le constat de l’échec est visible, le coordonnateur ne veut pas quant à lui parler d’échec. « Il est plus qu’une nécessité que le gouvernement prenne des mesures en vue de baisser le prix du carburant sur le marché national », persiste t-il. « Nous avons tiré les leçons de ce qui s’est passé », poursuit-il.

Dans l’intervalle, la Brigade syndicale anti-corruption prévoit d’autres mouvements et annonce activement sa participation aux mouvements annoncés pour le 7 février prochain.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *