août 24, 2019
Nationale

Haïti- Agriculture : Le député Samuel D’ Haïti fait l’objet de menace de mort

Le député de Saint – Marc révèle que plusieurs réunions ont eu lieu au niveau du Bas- Artibonite dans le but de planifier son asssissanat. Selon Samuel D’Haiti, cette volonté de l’abattre serait liée à ses dernières prises de position dans les démarches ayant conduit à la poursuite en justice de la compagnie Natcom pour avoir distribué dans la vallée la semence <> qui a détruit la production des planteurs.

Le parlementaire en profite pour dénoncer des tentatives de corruption orchestrées par des dirigeants de la compagnie vietnamienne en vue d’influencer la décision du juge d’instruction Fleurimond Exumé en charge du dossier .

Dans un procès-verbal de constat dont métronome a eu une copie, le Juge Fleurimond Éxumé, responsable de l’Université de Nissage Saget ( UNISA), a refusé un lot de matériels de télécommunications envoyé, à son insu, par la compagnie Natcom pour desservir le centre universitaire.

L’ Agronome Samuel D’ Haïti se dit scandalisé par le fait qu’ à l’initiative de la Fondation Cantave , la Nationale communication S.A avait distribué récemment aux étudiants de plusieurs facultés du département dont ceux de l’Université publique du Bas – Artibonite un lot de matériels de communication . Parmi les matériels offerts, on retrouve des téléphones et des ordinateurs portatifs. Tout ceci, dans le but d’inciter le sénateur Carl Murat Cantave à faire pression sur le magistrat instructeur.

Contacté pour recueillir sa version des faits, le sénateur de l’Artibonite était injoignable.

Jean Allens Macajoux

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *