Haïti-Insécurité: le transport aérien s’ajoute à une liste déjà trop remplie

AvatarJean Corvington

La Fédération internationale des Associations de Contrôleurs Aériens dénonce les attaques armées contre 3 contrôleurs aériens, samedi dernier, où l’un d’entre eux a été blessé par balle. Cette situation risque d’avoir de graves conséquences sur le contrôle aérien en Haïti. Après cette attaque, les contrôleurs aériens sont obligés de rester chez eux par prudence. L’OFNAC a utilisé des personnes non qualifiées et dépourvues de licence pour contrôler l’espace aérien d’Haïti, a déclaré Trish Gilbert, vice-président exécutif pour la région Amériques du groupe des contrôleurs aériens.

La vie du contrôleur aérien touché par par balles lors d’une attaque est hors de danger, selon l’OFNAC. Dans l’intervalle, d’autres contrôleurs compétents assurent le contrôle des trafics dans l’espace aérien haïtien, précise l’office national d’aviation civile. Dans une note publiée ce mardi, l’institution indique que des dispositions ont été prises pour renforcer la sécurité de ses employés.

Jean Corvington
Les derniers articles par Jean Corvington (tout voir)