Haïti-Politique : Sterline Civil appelle au respect de l’accord du 21 décembre et à la démission d’Ariel Henri

AvatarLa Rédaction

La Secrétaire générale du Parti EDE, Sterline Civil, plaide pour le respect de l’Accord signé en décembre 2021 entre les acteurs politiques qui avaient donné au PM Ariel Henri, un brin de légitimité. Cet accord publié dans le journal officiel Le Moniteur, doit absolument être respecté par le chef du gouvernement qui l’avait signé, a-t-elle insisté.

Face à la crise qui enfle dans le pays et l’incapacité chronique de l’équipe au pouvoir de réaliser des élections pour réhabiliter les trois pouvoirs de l’État et les institutions publiques à genou depuis plusieurs années, Sterline Civil rappelle que le respect de cet accord s’impose à M. Henri, qu’il estime avoir réussi ou non.

Par ailleurs, la responsable de EDE croit qu’il est impératif que le gouvernement reconnaisse que la Démocratie repose sur des règles non négociables, et que le respect des principes et des conventions signés par les dirigeants, participe de la construction du climat de confiance nécessaire pour reconstruire le pays.

Face à la détérioration accélérée des conditions de vie en Haïti, et la situation sécuritaire qui se dégrade de plus en plus, Sterline Civile rappelle à l’équipe au pouvoir que « la stabilité et le développement du pays ne sont pas des options mais des obligations ».

Aussi comme de nombreux autres acteurs de la classe politique, Sterline Civil informe que « la démission du PM de facto n’est pas une suggestion, mais une exigence », notamment après l’expiration du délai fixé dans l’accord, au 7 février 2024, qui devait permettre au pays de se doter de nouveaux dirigeants élus.

La Rédaction
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?