octobre 29, 2020
Actualités

Jacmel/insalubrité: Quand des piles d’immondices tatent le cul du Bondieu

Il fut un temps, la ville de Jacmel était réputée comme l’une des villes les plus propres du pays selon les témoignages de plusieurs écrivains jacmeliens notamment le célèbre Maurice CADET, de regrété mémoire, dans son ouvrage intitulé “Jacmel d’antan”.

Depuis un certain temps, la cité Alcibiade Pommayrac a perdu cette réputation. Dans tous les coins de cette ville, on retrouve une quantité excessive d’immondices de toute sorte, contenant des animaux en putréfaction et qui puent au vu et su des autorités.

Pour sa part, le maire de la ville, Maky Kessa, qui participait à l’émission (Métronome Politique, une émission diffusée sur le 97.5 FM du lundi au vendredi de 2h à 3h 30 PM) avait fait savoir que la Mairie était à pied d’œuvre dans le souci d’assainir la ville. “L’assainissement de la ville va être une réalité”, avait-il annoncé. Aujourd’hui encore, la situation devient de plus en plus alarmante.

“Une femme en pleine ceinture rencontrée non loin du marché crache ses frustrations. “C’est avec un sentiment de révolte que je pénètre l’enceinte du marché communal. Imaginez-vous à cause des piles de déchets qui obstruent la circulation, chauffeurs et motards ne trouvent d’autres alternatives que de monter sur les trotoirs”, a t-elle fustigé.

Il faut aussi souligner que les employés de la Mairie de Jacmel sont en grève depuis plusieurs semaines pour réclamer plus de trente mois d’arriérés de salaire. Ces employés grévistes menacent de contrecarrer tous ceux et celles qui prétendent entamer des actions d’assainissement tant que leurs revendications ne soient satisfaites.

Christophe Noël

Related Posts