septembre 21, 2020
Nationale

Jérémie : plus de 60% des détenus sont en détention préventive prolongée

Une courte visite effectuée par le directeur de cabinet du protecteur du citoyen, maître Vladimir Gassant, à la prison civile de Jérémie lui a permis de constater les mauvaises conditions dans lesquelles évoluent les détenus dans ce centre carcéral.

A la prison civile de Jérémie, plus de 200 détenus sur un Total 318 sont en détention préventive prolongée qui est en passe de devenir la règle du système carcéral haïtien. Parmi les détenus figurent 16 mineurs qui sont en attente d’être jugés.

Le mandat des juges dans la juridiction de Jérémie, arrivé à terme, et qui ne sont jamais renouvelés complique davantage le dossier des détenus, a regretté M. Gassant.

Des détenus passent entre 4 à 5 ans sans être entendus par un juge. Ils croupissent dans leurs cellules.
Ils sont entassés à raison de 45 par cellule qui devrait contenir entre 10 et 15 détenus.

Parallèlement les limites des attributions des juges de paix semblent ne pas être fixés. Ils se comportent en seigneur. Des juges d’instruction émettent des mandats d’arrêt, des fois sans «motifs raisonnables et probables». Une situation qui interpelle les responsables de l’OPC.

Gardy Saint-Louis

Related Posts