novembre 25, 2020
Sport

Jeux Barranquilla/ Football: Des athlètes en souffrance à st Domingue sur la route de Barranquilla.

La situation est toujours compliquée pour les athlètes et officiels devant représenter Haiti en République Dominicaine. Pour les jeux de colombie ; plusieurs membres des équipes de football, arrivés Mardi à Santo Domingo, ont dû passer la journée à voyager, certains pour rien jusqu’à la ville de Punta Cana pour espérer le vol vers Bogota, puis vers Medellin.

Finalement sept joueuses et sept joueurs sont restés à l’aéroport de Punta Cana et ne savent pas encore quand pourront ils voyager et ou vraiment ils seront hébergés dans cette ville dominicaine.

La fhf qui avait connu une situation similaire il y a quatre ans aux jeux de Vera Cruz ; où seulement onze filles avaient pu faire le voyage dont deux gardiennes et douze joueurs chez les hommes.

À cette époque, la frustration était énorme avec des équipes fantaisistes, contraintes de jouer sans effectif réel et créant de grosse frustrations chez les joueurs.

Cette année, la fhf avait clairement indiqué qu’elle n’alignera pas ses équipes masculine et féminine si elles ne sont pas au complet. Surtout les filles qui ont déjà dû se passer des services de plusieurs potientielles titulaires, retenues par la Coupe du Monde U20.

Les jeunes ont passé donc la journée en attente à l’aéroport, attendant le visa qui n’est jamais arrivé. C’est une véritable tribulation pour ces athlètes qui vécu une situation tres complexe.

Et encore une fois, il faut se demander dans quel état d’esprit seront ces jeunes après une odyssée pareille.

Parallèlement, trois jeunes footballeurs dont Josué et Abraham Duverger, venus de la France pour intégrer ce groupe, sont également en souffrance à l’aéroport de Cartagena attendant d’être récupérés pour rejoindre Baranquilla ; personne n’est venu les recueillir à l’aéroport.

Rappelons que les deux sélections feront leur début dans ces jeux ce Vendredi 21 Juillet. Seront elles contraintes d’évoluer avec des effectifs réduits ? Il nest que d’attendre que les autorités du comité olympique haïtien (COH) assument leurs responsabilités.

Jean Josué Mervil

Related Posts