septembre 26, 2020
Nationale

Jovenel Moïse et Jean Henry Céant sommés par le jeune Barreau de Port-au-Prince

A la requête de plusieurs avocats du jeune Barreau de Port-au-Prince dont maitres Delciné, Fleurant, Alphonse, Jeune entre autres, le président de la République a été sommé et dispose de 8 jours francs pour communiquer aux requérants la liste des 50 juges corrompus qu’il avait dit avoir nommé sous pressions.

Le président Jovenel Moïse avait fait ces déclarations au cours de d’un voyage à Paris devant la communauté haïtienne vivant en France. Lesquelles déclarations avaient fait des gorges chaudes. M. Moïse avait fait savoir que certaines personnes nommées comme juges ne sont pas en odeur de sainteté.

D’autre part, le nouveau Premier ministre Jean Henry Céant a lui aussi été sommé afin de mettre à disposition des requérants le montant de l’argent mis à la disposition de la caravane du changement, la provenance des fonds et le nombre de personnes travaillant dans le cadre de cette activité gouvernementale.

Les responsables du jeune barreau de Port-au-Primce exigent également que la liste des grands contrats signés par l’Etat pendant les 10 dernières années. Ces sommations somt acheminées à leur destination par voie de huissier et prévoient que des mesures peuvent être appliquées si les citoyens sommés refusent d’obtempérer.

Related Posts