septembre 21, 2020
Société

KLASS: Un clash, deux mastodontes…

Bis repetita! Le professeur l’a encore fait. Klass est de nouveau au devant de la scène. Deux ans après la sortie de son deuxième opus (Fè l ak tout kèw), vient de livrer deux nouveaux titres aux mélomanes. Pale pou tèt ou et Okipew de saw pral wè sont les deux nouveaux bébés de la bande à Jean Hérard Richard. Ces deux titres ont été rendus publics toute suite après un sérieux clash entre l’équipe de Klass et celle de Compas fest. Un bras de fer qui a valu l’éviction de la formation Klass dans le line up de la 20e édition du festival compas qui doit se tenir en Floride le week end du 18 mai.

Tout a commencé par la sortie du calendrier de la formation emmenée par le maestro Richie concernant le week end de la fête du drapeau. Le groupe Klass a voulu programmer à lui seul ses prestations autour du Compas fest. Il était prévu que Klass mette dans les barques un nouvel opus et par conséquent fasse sa vente signature autour de cette grande activité qui mobilise toute la communauté du compas à Miami. Une attitude qui n’a pas plu à l’equipe de Noel & Cecibon Records qui a initié cette activite, il y a vingt ans à peine.

Rodney Noel et Jean Michel très connus dans le milieu musical haïtien et particulierement dans la diaspora, ont intimé l’ordre à Herve Bastien, manager du groupe Klass, d’annuler tout simplement ces soirées prévues autour de ce week end. M. Bastien ne l’a pas entendu de cette oreille et a fait feu de tout bois pour la réalisation de ces soirées. Mais dans les couloirs du prétendu HMI, il est brut que la formation Klass a voulu manifesté ses mecontentements concernant un mauvais traitement dans la programmation des activités du Compas fest. L’affaire est soldée sur un grand clash. Le groupe a été évince du line up du festival pour la première fois depuis sa naissance et sera programmé en face de certains bals liés au festival.

Deux tubes, deux hits?

Après la sortie du deuxième album de la formation Klass en été 2016 où presque tous les titres ont cartonné dans les medias, il a fallu avoir de nouveaux produits pour aborder les deux nouvelles saisons (l’été et la fin de l’année) dans le secteur musical. Le 16 mai dernier, les deux figures de proue de cette formation musicale, Jean Herard Richard et Ederse Tanis, ont lance sur le plateau d’un animateur très populaire, les deux derniers titres Pale pou tèt ou et Okipew de saw pral wè. Format différent. Tempo différent. Sujet différent. Les deux musiques ont de quoi faire rêver.

D’abord le premier titre Pale pou tèt ou parait être un sujet plaisant et vécu par plus d’un à son plus jeune âge. Il s’agit d’une affaire très matcho. Un émissaire a été constraint de faire la cour à une femme au profit de lui-même au lieu de remplir la mission qui lui était confiée pour son ami celle de séduire la femme. Quant à la mélodie, elle n’est pas si innovante dans la mesure où elle reste dans les lignées d’un ancien hit (Map marye) logé sur le disc Fèl ak tout kèw. Le maestro Richie n’a pas proposé trop de trouvailles et reste une musique très mélodieuse et dansante. Il faut dire que ce texte est co-écrit par le maestro et le jeune Kiko (un nom à surveiller).

Le deuxième titre, musique hot tempo, compas direct pur jus. Okipew de saw pral wè, une musique au cours de laquelle Richie, compositeur, arrangeur et producteur de ce titre propose aux friands de la bonne musique de ne pas se fier aux oui-dires mais plutôt de vérifier ou d’attendre un fait avant de se prononcer. Le professeur a du puiser dans à certaines sources du compas direct des années 70 et 80. Gypsie, DP Xpress, Les Difficiles de Pétion-ville et Tabou Combo pour donner un produit pur compas direct. Presque tous les instruments se sont exprimés, beaucoup de break, le guitariste El Pozo dans un autre registre.

Déjà amateurs et consommateurs se discutent sur la qualité musicale, le contenu des textes et la compétition par rapport aux autres groups musicaux. Il faut rappeler que cette année est celle d’une grande moisson ou plusieurs formations musicales ont mis sur le marché de nouvelles musiques. Kreyol la, Vayb, Zenglen, Kado et Klass entre autres. Tous les yeux sont donc rivés sur l’exploitation qui sera faite de ces musiques particulièrement pour la saison estivale qui arrive très bientôt.

Related Posts