décembre 3, 2020
Nationale

Port-au-Prince et le reste du pays en ébullition

Plusieurs quartiers de la zone métropolitaine de Port-au-Prince se sont réveillés en ébullition ce jeudi matin pour des causes différentes. Depuis hier, des barricades de pneus enflammés ont été remarquées un peu partout dans les zones Nord de la capitale. Elles étaient entreposées suite aux rumeurs relatives à l’augmentation des prix de l’essence.

Parallèlement à Perlerin 5, la situation paraissait compliquée suite au déguerpissement de certains habitants dont les maisons se trouvent à proximité de la résidence privée du chef de l’Etat. Un véhicule de la police nationale qui assure la sécurité du quartier a été incendié sur à aux tensions qui ont eu lieu depuis mardi soir dans la zone. Pour le moment, le calme semble être revenu dans la zone.

Ce jeudi 5 juillet, plusieurs artères ont été fermées. La Nationale #1 a été bloquée à hauteur de la rentrée nord de la ville d’Arcahaie. Vers 11h AM, des jets de pierre, des tirs nourris, des pneus enflammés et des barricades ont été remarqués à hauteur de la plaine du Cul-de-sac dont aux Carrefours Lizon et Shada.

Il y a eu quelques tensions aussi dans d’autres zones du pays. La route nationale #2 au niveau de la métropole du département des Nippes a été aussi paralysée. Même cas de figure pour la Nationale #3 où les passagers ont eu du mal à se rendre dans la commune de Mirebalais.

Ces mouvements de protestation paraissent comme des étincelles. La situation générale du pays semble être un vrai braisier. Les habitants de plusieurs zones sont donc sur le qui-vive.

Related Posts