septembre 19, 2020
Uncategorized

S’achemine t-on vers une nouvelle hausse du prix du carburant ?

Le Fonds Monétaire International (FMI) qui avait paraphé un accord avec le gouvernement haïtien sur la suppression de la subvention faite par l’Etat sur l’énergie et le carburant monte au créneau. Les autorités gouvernementales qui voulaient suivre la voie de l’instance internationale a subitement augmenté de manière exponentielle le prix des produits pétroliers le week-end écoulé. Des actes de violence ont secoué la capitale haïtienne et d’autres villes du pays faisant au passage des millions de dollars de dégâts.

Les autorités du FMI ont suggéré ce jeudi que les autorités haïtiennes suppriment de manière plus progressive les subventions sur les carburants, après les violences meurtrières du week-end dernier. Selon elles, l’Etat haïtien doit coûte que coûte se retirer dans cette lignée en vue de garder ce manque à gagner.

«Nous continuerons de soutenir Haïti et de coopérer étroitement avec les autorités alors qu’elles développent une stratégie de réformes révisée», a laissé entendre Gerry Rice, porte-parole du Fonds Monétaire International.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, M. Rice a rappelé que la suppression des subventions sur le carburant devait permettre au gouvernement haïtien de dégager des fonds pour financer des programmes sociaux en faveur des couches les plus pauvres.

Rappelons que la hausse brutale des carburants résultait de la suppression des subventions aux produits pétroliers, une des clauses de l’accord signé en février par le gouvernement haïtien avec le FMI.

Related Posts