décembre 4, 2020
Actualités

Sommet OIF: Le Canada tourne le dos à Michaëlle Jean

Cette fin de semaine sera une date charnière pour l’Organisation internationale de la Francophonie. En Arménie, s’ouvre le 14e sommet de cette organisation. Le plus grand enjeux de ce sommet est l’élection d’un nouveau secrétaire général. Deux femmes croiseront le fer. L’actuelle secrétaire Michaelle Jean et la chancelière de la République du Rwanda, Louise Mushikiwabo.

Le Canada compte se rallier au consensus qui se dessine derrière Louise Mushikiwabo. Généralement, le secrétaire général de l’OIF est élu par consensus et non par vote. « Pour ce qui est du poste de Secrétaire général, le Canada est prêt à se rallier au consensus, comme le veut la façon de faire en Francophonie », a indiqué Jeremy Ghio, l’attaché de presse de la ministre canadienne de la Francophonie, dans une déclaration transmise par courriel, selon Radio Canada.

Ces sources soutiennent que le Canada a fait son analyse de la situation et a conclu que Mme Jean n’est pas en mesure de rallier suffisamment de membres derrière elle.
Cette décision fera en sorte de laisser le champ libre à son adversaire, Louise Mushikiwabo, qui avait déjà eu l’appui de la France, qui cherche à se rallier diplomatiquement au Rwanda depuis le génocide il y a 24 ans et de l’Union Africaine.

L’attaché de presse de la ministre québécoise a tenu à saluer le travail de Michaelle Jean à la tête de la Francophonie, notamment en ce qui a trait à l’éducation des filles et l’émancipation des femmes mais ne veut pas que cette élection occupe la plus grande place de ce sommet. Le tout nouveau gouvernement du Québec ne veut pas créer de discensus au sein de la communauté.

Michaëlle Jean entend se battre jusqu’au bout. Dans un courriel envoyé en matinée, son porte-parole Bertin Leblanc signale qu’elle était impatiente de présenter son bilan aux chefs d’États et de gouvernement qui affluent cette semaine en Arménie, et qu’elle va se battre pour rester à la tête de l’organisation.

Métronome en collaboration avec Radio Canada

Related Posts