août 24, 2019
Actualités

4.2 milliards dilapidés, les citoyens haïtiens à travers tout le pays se rebellent en conséquence.

Des milliers de citoyens ont investi, ce dimanche, les rues des principales villes d’Haïti en vue d’exiger la démission du Président Jovenel Moïse épinglé dans le rapport définitif de la CSC/CA .

Tôt dans la matinée ce dimanche, les citoyens des Cayes, de Petit Goâve, du Cap-Haïtien, de Port-au- Prince entre autres ont gagné les rues pour exiger, sans condition, l’arrestation des élus indexés dans ledit rapport.

Les manifestants qui ne souhaitent pas lâcher prise ont également dénoncé l’impunité et la corruption selon eux qui gangrènent le système actuel, ont-ils indiqué.

Les protestataires ont, par ailleurs, proféré des propos hostiles à l’encontre du locataire du Palais national et ses proches indexés. Des barricades de pneus enflammés, des jets de pierres déposés sur la chaussée pour faire ressentir les frustrations et la colère des citoyens durant la journée.

Cette manifestation a été organisée sous les auspices des différentes organisations de la société civile telles que
les Petro challengers de NOU PAP KONPLIS, le secteur démocratique et populaire, le représentant du secteur privé des affaires et des figures emblématiques des partis politiques furieux de la mauvaise gestion des fonds vénezeliens n’entendent pas se résigner pour autant.

Frantz Romage

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *