septembre 19, 2020
Nationale

Alfredo Antoine dézingue la décision de déguerpir les voisins du Président

Le député Alfrédo Antoine, proche du pouvoir en place et membre de la majorité présidentielle à la chambre basse, qualifie d’illégale la décision du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince ordonnant la démolition des maisons de certains résidents de Ravine Plata, à Perlerin 5, à proximité de la résidence officielle de la famille présidentielle.

Le président de la Commission Planification et Coopération Externe invite les victimes à porter plainte contre tous ceux qui sont impliqués dans cette opération de déguerpissement, dont le propriétaire de la maison dans laquelle habite le président, Yves Léonard, et à exiger dédommagement de la part de l’État haïtien.

Pour sa part, le directeur exécutif du Réseau national de défense des Droits humains (RNDDH), Pierre Espérance, fustige la décision du chef du parquet de la capitale. C’est une décision illégale et arbitraire s’insurge le défenseur des droits humains, invitant lui aussi les victimes à porter plainte contre les responsables.

Related Posts