novembre 29, 2020
Société

D’importants changements opérés par le ministre Angrand au MARNDR

Le ministre de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Developpement rural (MARNDR) augure une nouvelle ère au ministère depuis son arrivée. Un ministère réputé comme étant très gérontocrate et conservateur a vu un virage à 180 degrés environ 3 mois apres l’installation de l’Agronome Angrand. Au moins une diziane de directions techniques a changé de leadership. Cependant, il faut souligner que les nouvelles arrivees ne sont pas des inconnus au ministère. Pour la plupart, il s’agit d’une promotion pour des adjoints.
Dans la journee du 25 juillet, au moins 8 changement ont été operés dans des directions de grandes importances au niveau du MARNDR. De la direction de la Quarantaine en passant par la direction des Ressources humaines, l’UCDDA, la DPV et l’UPISA, de nouveaux directeurs ont été installés. Le ministere, semble t-il, se fait plus jeune. La plupart de ces anciens cadres sont tous partis en retraite puisqu’ils en ont attaint l’âge.
Le docteur Haïm Joseph remplace le docteur Max Millien à la tête de l’Unité de Protection Sanitaire (UPS). Rossini Crèvecoeur a été remplacé par Claudel Alexandre à l’Unité de Coordination des Directions Départementales de l’Agriculture (UCDDA). Beaufort Augustin est le nouveau numéro Un de la Direction d’Infrastructure Agricole (DIA). Il a succédé à Montès Charles à ce poste. A la Direction de Protection Végétale (DPV), c’est Dakson Sanon qui conduit désormais sa destinée à la place de Patrice Charles.
Ulrick Sampeur prend les commandes de la Direction de Formation et de Promotion de l’Entreprenariat Agricole (DFPEA) et c’est Louis Marie Laventure qui en fait les frais. Evens Henrice succède à Carl Monde à la tête de l’Unité de Promotion des Investissements privés dans le Secteur Agricole (UPISA). La Direction des Ressources humaines (DRH) est désormais dirigée par Jocelyn Jean. Rosita Sylvain assurait jusque-là le leadership. Pierre Charlemagne Charles n’est plus le responsable de la direction de la Quarantaine. C’est Vély Blaise qui mène la barque pour l’instant.
D’autres promotions, à un degré moindre, ont été données également. Un assistant chef de service a été muté en chef de service et un chef de service élevé au rang de responsable d’étude. Tous les directeurs sortants vont travailler pour l’instant comme Chargés de mission soit à la Direction générale ou dans d’autres services. Cette mesure a été prise en attendant que leur pension soit liquidée par un arrêté présidentiel. Pour la plupart d’entre eux, ils ont environ une quarantaine d’années de service au sein du ministère de l’Agriculture.

Related Posts