décembre 1, 2020
Actualités

Grand-Gosier, une commune presque dépourvue de tout

Située dans le département du sud’est, l’arrondissement de Belle-Anse, Grand-Gosier a été élevée au rang de commune en 1848.
Thiotte et Anse-à-pitres qui sont devenues deux sur les quatres(4) communes de l’arrondissement de Belle-Anse, ont été deux géantes sections communales dépendantes de Grand-Gosier.

Après cent soixante et onze (171) ans d’existance au rang des divisions territoriales, doté de l’autonomie administrative et financière, Grand-Gosier se trouve dans une situation toute particulière.

– Les conditions sanitaires de la population se laissent à désirer. Pas de centre de santé publique et communautaire pouvant accueillir les personnes qui sont privées de grandes ressources financières;
– Pas d’eau de ménage et de consommation pour les habitants. La seule source qui desservait les 83.91 kilomètres carrés de cette commune, connait un tarissement excessivement grave;
-Nullité totale en matière d’infrastructure administrative. Le bureau de l’office d’Etat civil se trouve dans une vieille petite maison qui n’offre aucune sécurité pour les archives, le même cas de figure pour le tribunal de paix et la direction générale des impôts(DGI). Ces institutions se trouvent dans la valise d’une tièrce personne qui a pour titre ( préposé).
Donc, pas un endroit sûr pour ce qui veut obtenir un service de la DGI

Christophe Noel, radio métronome

Related Posts