Connect with us

Hi, what are you looking for?

Métronome FMMétronome FM

Actualités

Haiti-Ré. Dom: Kiskey’art ou la culture comme outils d’harmonisation des relations entre les deux peuples

Clôturé en grande pompe, le 19 juillet dernier, dans les locaux du centre d’art, à Port-au-Prince, en présence de Michèle D. Pierre-Louis, présidente de la Fondasyon konesans ak liberté (FOKAL) , Lorraine Mangonès, directrice exécutive de FOKAL, Vanessa Jeudi, représentante du collectif Azueï et Stefano Gatto, Ambassadeur de l’Union européenne en Haïti, kiskey’art aura été un trait d’union entre les acteurs du secteur culturel.

Musiciens, graffeurs, cinéastes et danseurs, se sont accordés sur le fait que le projet Kiskey’Art est la clef de voûte dans le processus d’amélioration des relations haitiano-dominicaines par l’art et la culture.

Durant ses deux ans, ce projet financé par l’Union Européenne, porté par la FOKAL et Azuei, a permis à des artistes des deux côtés de l’île d’exposer leurs talents dans les arts visuels, le cinéma, la danse, le Grafitti, la peinture et le graphisme, a exposé Michèle Duvivier Pierre Louis présidente de la Fokal.

Aussi a-t-elle ajouté que Kiskey’Art a permis d’utiliser l’art comme outil d’harmonisation des rapports binationaux. « Cela n’a pas toujours été facile. Mais ils et elles ont su surmonter les difficultés et témoigner du rôle que peut jouer l’art lorsque c’est l’art citoyen», a conclu Mme Pierre-Louis.

La Rédaction
Les derniers articles par La Rédaction (tout voir)