septembre 18, 2020
Nationale

La hausse des prix du carburant est effective

Le gouvernement est passé de la parole aux actes. Le prix des produits pétroliers vient de subir une nette augmentation. Le prix de la gazoline est passé de 224 à 309 gourdes, soit une augmentation de 38%, le diesel est passé de 179 à 264 gourdes, une augmentation de 47% et le kérosène se trouve à 262 gourdes alors qu’il était à 173 gourdes, une augmentation de 51%.

L’état ne peut continuer à subventionner les produits pétroliers car la situation commençait à devenir intenable, a indiqué le ministre de l’économie et des finances, Jude Alix Patrick Salomon au cours d’une conférence de presse qui semblait être improvisée. Il fait remarquer que la subvention du carburant fait perdre à l’Etat 14 milliards de gourdes de revenu soulignant également qu’entre 4 à 6 mille barils de l’essence subventionnée traversent quotidiennement de l’autre côté de la frontière.   

Ce sont plus de 50 milliards de gourdes de revenu que l’état a perdu depuis 2010 à cause de la subvention des produits pétroliers, a expliqué le grand argentier de la république ajoutant que 75% des bénéficiaires de la subvention sont en mesure de payer le prix normal.

Le ministre Jude Alix Patrick Salomon a par ailleurs indiqué que désormais les prix des produits pétroliers seront ajustés en fonction de toute fluctuation de plus de 5% des prix du pétrole sur le marché international, conformément aux prescrits de la loi de 1995.  

Voici le prix de certains circuits :

Port-au-Prince – Cap-Haïtien est à 1030 gourdes

Port-au-Prince – Gonaïves est à 400 gourdes

Port-au-Prince – Jacmel est à 330 gourdes

Port-au-Prince – Port-de-Paix est à 880 gourdes

Port-au-Prince – St-Marc est à 220 gourdes

Port-au-Prince – Jérémie est à 880 gourdes

Port-au-Prince – môle St Nicolas est à 950 gourdes

Related Posts