décembre 1, 2020
Société

Les paysans du Bas-Artibonite fouleront le macadam le 16 août prochain

Plusieurs organisations paysanes du Bas-Artibonite ont prévu de marcher pacifiquement le jeudi 16 août prochain. L’objectif est de dénoncer les instances étatiques pour leur passivité par rapport à un ensemble de problèmes liés à la production du riz. La marche partira de Carrefour Peye pour aboutir à Carrefour ODVA (Organisation pour le Développement de l’Artibonite) à compter de 9h du matin. Ils comptent présenter tout un cahier de doléances aux autorités du pays.

Depuis plusieurs mois, la vallée de l’Artibonite fait face à une épidémie de rats qui rongent les denrées des paysans. A en croire le député de St Marc, Samuel d’Haïti, président de la Commission Agriculture de la Chambre basse, cette épidémie de rats serait due à l’odeur du riz Jasmine. Une semence illégalement introduite dans le pays par les vietnamiens de la compagnie Natcom.

De plus, malgré la presence de la caravanne, de nombreux canaux ne sont pas curés et rien n’est fait dans les bassins versants. Ce qui est un manque à gagner pour les paysans qui vivent essentiellement de l’agriculture. Cela a provoqué, disent-ils, une grande sécheresse dans la vallée. Il faut également souligner la hausse des prix du sac d’engrais a rendu plus salée cette addition qui rend encore plus pauvre cette couche défavorisée.

Les paysans continuent de demander qu’ils soient dédommagés par l’Etat haïtien suite à ces pertes. “Les récoltes constituent la seule épargne des paysans”, avancent-ils. Les organisateurs comptent recevoir les paysans de toutes les communes du Bas-Artibonite pour que cette marche soit une réussite. Une fois de plus, ils veulent que leur voix soient entendues.

Related Posts