décembre 4, 2020
Actualités

LesTitres de l’actualité du lundi 10 décembre 2018 sur radio métronome

 

La Bibliothèque Georges Castera du Limbé a réalisé la 55eme édition de Livres en Liberté a l’Hôtel Florita, les samedi 8 et dimanche 9 décembre écoulés. Plusieurs écrivains étaient en vente signature. L’affluence était abondante. Auteurs et participants se sont dit satisfaits de cette 55eme Édition.

Des petrochallengers ont profité de la 55eme Édition de Livres en Liberté pour remettre sur le tapis les revendications relatives au dossier petrocaribe. Ils assimilent les actes d ‘insécurité enregistrés ces derniers temps à une manigance du pouvoir en place visant à étouffer le dossier petrocaribe. Soulignons que les petrochallengers ont exposé les photos et les noms d’anciens gestionnaires de l’état ainsi que d’actuels officiels qu’ils accusent d’être impliqués dans la mauvaise gestion des fonds de Petrocaribe.

Plusieurs secteurs de la vie nationale estiment que le procès Petrocaribe ne sera pas possible tant que Jovenel Moise est au pouvoir. Ils accusent le chef de l’état d’être impliqué dans la dilapidation de cet argent.

Au cours d’une visite à la Montagne de Jacmel, samedi dernier, l’avocat du barreau de Port-au-Prince David Noel, affirme que tous les membres du régime PHTK sont impliqués dans le gaspillage de ces fonds.

Le coordonnateur de Fond National de Reboisement dans le sud-est, Fequiere Joissaint, a intervenu sur les manifestations lancées par le secteur démocratique les 9 et 16 decembre. Même s’il les trouve justes, il estime toutefois que ces mobilisations sont inappropriées durant la période de fin d’année. Il encourage le secteur de l’opposition à reconsidérer la façon dont il mène ses revendications.

Selon l’avis de l’ancien député de la circonscription de Jacmel Wilner Content, le sénateur Joseph Lambert devrait démissionner pour avoir induit la population en erreur. Il s’est tenu à la déclaration du sénateur Lambert de dénoncer les officiels impliqués dans l’entretien du banditisme au sein des quartiers populaires. Le député Content exhorte la population à choisir des hommes politiques pouvant servir de modèles, lors des prochaines élections.

L’avocat Noel David du barreau de Port-au-Prince impute la cherté de la vie a une mauvaise gestion des fonds de l’Etat par le pouvoir en place. Par ailleurs, l’avocat estime que la caravane du changement n’accomplit rien de concret a la Montagne. L’homme de loi accuse le Président Jovenel Moise d’exploiter la population.

Related Posts