septembre 19, 2020
Nationale

Nomination d’un nouveau Premier ministre : les tractations se poursuivent

Depuis la démission du Premier ministre Jack Guy Lafontant, des responsables de plusieurs secteurs défilent au Palais national. Le président de la République souhaiterait aller au-delà de ce que demande la constitution à savoir la consultation des présidents des deux chambres. Les dernières crises qui ont éjecté le docteur Lafontant du fauteuil de la Primature semblent assagir le président Moïse. Après la rencontre avec Joseph Lambert et Gary Bodeau, c’est autour des secteurs vitaux de la vie nationale.

Ils sont déjà nombreux à se rendre au Palais pour une rencontre avec la chef de l’Etat. Plusieurs secteurs ont répondu positivement à l’appel de Jovenel Moïse. Les secteurs religieux (église catholique, églises protestantes et vodou), le secteur privé et la chambre de commerce d’Haïti, la conférence des Recteurs et le secteur syndical se sont entretenus avec le locataire du Palais national sur le profil du prochain chef de la Primature.

Pour l’instant, le secteur politique est grand absent de ces consultations. La réunion tenue le mardi 10 juillet dernier avec plus de quatre vingt partis politiques était centrée uniquement sur les violences qui se sont abattues sur la région métropolitaine de Port-au-Prince entre le 6 et le 8 juillet dernier. Sur le choix du prochain chef du gouvernement, le secteur politique est en mode d’attente.

Parallèlement, des organisations proches du secteur dit démocratique et populaire disent ne pas intéresser aux consultations faites par le chef de l’Etat. Viv Ayiti de Rony Timothée minimise les démarches du président Moïse et ne jure que par le départ de ce dernier. Le bruyant député de la 3e circonscription de Port-au-Prince, Printemps Bélizaire (Fanmi Lavalas) a, lui aussi, dit ne pas fait grand cas des consultations faites par Jovenel Moïse. Il prône la poursuite de la mobilisation pour renverser le chef de l’Etat du pouvoir.

Entre temps, le gouvernement démissionnaire continue de liquider les affaires courantes. Un conseil des ministres s’est déroulé hier mercredi au Palais national au cours duquel le locataire du Palais national a remercié les ministres et les encourage de continuer à travailler pour le bien-être de la population. Le chef de l’Etat doit incessamment choisir un nouveau Premier ministre question de remplacer ce gouvernement démissionnaire depuis le 14 juillet dernier.

Related Posts