novembre 29, 2020
Actualités

Réginald Boulos plaide pour une revalorisation du salaire minimum à 550 gourdes

Dans le sillage de sa nouvelle stratégie de communication après les évènements du 6 et 7 juillet 2018, l’homme d’affaires Réginald Boulos monte au créneau et faire de nouvelles propositions concernant les ouvriers de la soutraitance et d’autres catégories dépendant de la grille du salaire minimum. Le patron de la Universal Motors propose que la grille soit revue à la hausse. Il propose que ces ouvriers perçoivent au moins 550 gourdes pour une journée de travail.

Faisant référence au code travail qui prévoit que le salaire minimum soit revu à la hausse en fonction de la variation du coût de la vie, docteur Boulos exige qu’une augmentation de 10% soit accordée à ces personnes. L’homme d’affaires prend comme argument l’augmentation de 7,3% du coût des produits alimentaires ces derniers mois et 20% de la valeur de la gourde par rapport au dollar. Il interpelle le gouvernement à agir vite en vue d’améliorer les conditions de vie de ces travailleurs.

Related Posts