novembre 28, 2020
Education

Sud’Est/Éducation: La plateforme syndicale des enseignants passe déjà à l’offensive

Alors que la date de la réouvertue des classes est prévue pour le 9 septembre prochain, la plateforme syndicale des enseignants du Sud’est annonce déjà la couleur.

Une journée de réflexion a été organisée à la salle polyvalente de Jacmel, ce lundi 26 août à l’initiative de la plateforme syndicale des enseignants du Sud’est.
À l’issu de cette journée, des dizaines d’enseignants venant des dix communes du département ont passé en revue les différents problèmes auquels fait face cette gatégorie de professionnels et profitent de l’occasion pour faire part de leur cahier de doléance.

“La réouverture des classes n’est pas possible pour cette année, ont-ils tancé. D’ailleurs, il y aura des soulèvements dans tous les dix départements du pays question de faire échec aux autorités éducatives, si le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle n’a pas repondu favorablement aux revendications des enseigants”, a laissé entendre Georges Wilbert Franck, numéro 1 de l’Union nationale des normaliens et des éducateurs haïtiens (UNOEH).

Suite à cette
journée de reflexion, les syndicalistes ont foulé le macadam de la ville de Jacmel et lancé un ultimatum aux autorités du pays. Ils leur demandent de tenir compte des reclamations des travailleurs éducatifs.

Des nouvelles stratégies vont-être adoptées telles qu’occuper tous les bureaux de l’État dans les dix départements avec assiettes et cuillères en main; Organiser des sit-in quotidiennement; Empêcher totalement la reprise des cours dans tous les établissements scolaires.

Christophe Noël

Related Posts