septembre 18, 2020
Sport

Vers le désistement des sélections de football aux jeux de Barranquilla.

Les Jeux centre Amérique et Caraïbes débutent à partir de ce Vendredi 20 Juillet, à Barranquilla (Colombie) avec la participation d’Haïti dans huit disciplines sportives. La Fédération Haïtienne de Football qui devrait avoir deux représentants, une équipe masculine et une féminine ; pourrait finalement renoncer à participer à ces jeux.

La raison est simple, plusieurs membres de ses deux sélections n’ont toujours pas déposé les pieds à Barranquilla, faute de visas d’entrée. En effet, jusqu’a ce Jeudi fort tard dans la soirée, cinq joueuses et trois joueurs se trouvaient encore en terre Dominicaine. Les joueuses répondent aux noms de Sterikove Joseph, Wagnelda Milien, Elisabeth Brivil, Petit frère Betina et Nahomie Amboise. En ce qui concerne les garçons, leur situation est un peu différente. Johnson Jeudy, Ronaldo Damus et Benoît Davensley ont certes, été autorisés à entrer à Barranquilla mais une question de billets leur a empêché deffectuer le déplacement.

En plus de ces athlètes, quatre dirigeants, l’entraîneur Jean Claude Josaphat, l’utilero Jhonny Michiel, le team manager Adelphe Pierre et le préparateur physique Chéry Pierre étaient également bloqués au niveau de Santo Domingo. Même si les trois premiers ont pu finalement obtenir le visa Colombien, par contre ils n’ont pas encore rejoint le reste de la délégation à Barranquilla.

Selon les précisons des responsables de la Fédération Haïtienne de Football, il est fort probable que ses deux équipes, notamment les filles, abandonnent le tournoi, qui débute pour les Grenadières ce Vendredi face au Nicaragua. Tandis que les garçons ont rendez vous le Samedi 21 juillet contre le Salvador. Avec un effectif de quinze joueuses, la FHF ne veut pas courir le risque de disputer le tournoi spus peine de connaître un véritable fiasco contre ses adversaires.

Le Comité Olympique Haïtien qui devrait jouer le rôle d’accompagnateur est presqu’aux abonnés absents. Des membres de la famille du football, n’hésitent pas à parler de complot du Comité Olympique haïtien COH à l’encontre de la FHF. Entre temps, la délégation haïtienne a participé dans la soirée du vendredi, avec une dizaine d’athlètes, au défilé inaugural de ces jeux avec comme porte drapeau, le jeune pongiste de quinze ans, Donica Saint Jean.

Related Posts