mai 26, 2019
Actualités

Le Premier ministre Jean Henry Céant interpellé par le Sénat

A la suite d’une séance à huit clos entre les sénateurs et les membres du Conseil supérieur de la Police nationale (CSPN), 8 sénateurs ont choisi d’interpeller le chef du gouvernement et son équipe. Chose rare, 2 autres ministres ont été interpellés séparément. Il s’agit du ministre de l’Intérieur, Jean Marie Raynaldo Brunet et celui de la Justice, Jean Roudy Ali.

Alors que la séance se déroulait sur l’arrestation le 17 février dernier des 7 étrangers qui circulaient avec des armes lourdes sur le territoire haïtien et leur transfert vers les Etats Unis, les pères conscrits ont décidé de signer un acte d’interpellation à l’encontre du Premier ministre et des 2 ministres qui l’accompagnaient dans le cadre de la séance. Jean Marie Junior Salomon, Youri Latortue, Jacques Sauveur Jean, Nenel Cassy, Antonio Chéramy, Ronald Larêche et Jean Renel Sénatus ont paraphé l’acte d’interpellation.

Coup de théâtre ou jeu politique? Certains de ces sénateurs sont réputés d’être proches de l’opposition ou d’autres avaient demandé le départ du Président de la République au cours de la période où le pays était en mode “lock”. Ils sont accusés de flirter avec le très connu notaire de Bourdon au détriment de Jovenel Moïse. Sauf surprise, ce coup politique devra permettre à Jean Henry Céant de gratifier d’une prorogation de 6 mois en cas de vote favorable.

Le jeu politique continue au bicentrnaire. Au cas où le patron de la Primature recevra un vote favorable, les 6 prochains mois le mettront exactement en septembre, mois qui conspondra à la fermeture de la 2e session ordinaire de la 4e année législative. Les députés partiront en vacances le 9 septembre de cette année et ce sera la fin de la 50e législature. Le Premier ministre restera indenme jusqu’au départ de la Chambre des députés.
Les sénateurs ne sont-ils pas en train de donner un blanc seing au très puissant notaire Jean Henry Céant?

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *