septembre 19, 2020
Société

Agressions physiques contre deux journalistes au Parlement: l’OHDH exige une enquête administrative

Suite à l’agression physique de Cineus Franck et Bob Sleam Fontilus, respectivement cameraman de Télé Pacifik et de Tele Ginen par un agent de sécurité du parlement le lundi 20 août dernier, l’Observatoire Haïtien des Droits Humains (OHDH),
haïtien exige qu’une enquête administrative soit réalisée par les autorité en vue de fixer les responsabilités.

L’OHDH dit condamner fermement cette agression qui représente non seulement une infraction grave au regard du droit pénal haïtien mais aussi une violation du droit international des droits de l’homme.

L’ organisation qui est dirigée par Me Joinet Mercius, un ancien journaliste de radio Kiskeya rappelle que cet acte barbare qui nous ramène aux temps de la pensée unique constitue une menace grave pour la liberté d’expression, fer de lance de la démocratie moderne.

Par ailleurs, l’Observatoire Haïtien des Droits Humains dénonce les menaces de mort contre le journaliste de carrière de radio Galaxie accrédité au parlement, Jean Robert Delciné, suite à son reportage choc sur le quotidien de certains employés du parlement qui ne font que tourner le pouce et sur l’incident ayant conduit à l’agression physique de ses confrères.

La jeune organisation de défense des Droits humains rappelle que les menaces de mort au même titre que l’agression physique, sont des infractions punies par le code pénal haïtien et qui méritent d’être réprimées avec la plus grande rigueur par la justice haïtienne.

Related Posts