septembre 20, 2020
Actualités

Attaque contre RTVC: Des Associations de presse montent au créneau

La Radio Télé Caraïbes a été la cible d’un groupe d’individus se réclamant de la Police nationale d’Haïti, hier dimanche 23 février. Au moins 5 véhicules, une génératrice ont été incendiés. Des vitres cassés et d’autres dégâts matériels ont été enregistrés. L’Association des Journalistes Haïtien, L’Association des Médias Haïtiens et L’Association des Médias Indépendant d’Haïti ont protesté énergiquement contre ces actes barbares.

“Aucun journaliste ni média ne peut être la cible d’attaque venant de quelconque groupe”, écrit l’AJH dans sa note tout en appelant ces individus à respecter les professionnels de la presse qui ne font que rapporter les faits. L’association appelle les journalistes à la solidarité, à la prudence et à la vigilance tout en continuant à leur rappeler l’obligation de continuer à effectuer leur travail dans le stricte respect des règles d’éthique.

Quant aux associations associations des patrons de médias, elles déplorent les pertes matérielles survenues après la tentative d’incendie de la RTVC et présentent leur sympathie aux responsables et employés de la station de la rue Chavannes. L’ANMH et l’AMIH rappellent à tous les acteurs de la crise haïtienne que chaque média doit pouvoir faire son travail en toute liberté et dans le respect de sa logne éditoriale.

Rappelons que la semaine dernière le cabinet de Me Samuel Madistin a été la cible de ces attaques de la part de ce même groupe d’individus. 5 véhicules, une génératrice ont été passés au feu.

Related Posts