avril 10, 2020
Actualités Société

Certains constituants de la loi mère de 1987 sont des « mafias politiques», selon Jean Jeudy de Sosyete Makaya

Jean Jeudy, responsable de Sosyete Makaya (SOMA), une organisation des droits humains, croit qu’Haïti est un pays construit par des mafias politiques. Selon le défenseur des droits humains, la constitution de 1987, quoique amendée, a été forgée par des hommes voulant défendre l’intérêt d’un petit groupe. Un discours tenu par Jean Jeudy afin de critiquer le comportement du pouvoir en place ayant refusé de prendre en considération les révendications des argents policiers visant à former un syndicat, vue que la loi organique de la police est contradictoire à ce que dit la constitution.

Le numéro 1 de Sosyete Makaya pense que la masse populaire doit se mobiliser à la manière des policiers pour qu’Haïti puisse prendre le rail de développement. Jean Jeudy estime que l’ensemble de droits garantis par la Constitution, tels le droit à l’éducation, de se nourrir et de se loger ne sont pas respectés.

Related Posts