décembre 2, 2020
Actualités

Contesté par plus d’un, le carnaval de Port-au-Prince est annulé

L’annonce a été faite ce dimanche par le gouvernement démissionaire de Jean Michel Lapin, suite aux contestations émaillées de violence dans l’air du champ de mars.

Dans une note portant le sceau du ministère de la culture et de la Communication, la décision d’annuler les festivités carnavalesques a été prise afin d’éviter le bain de sang programmé peut-on lire dans ce communiqué daté de ce dimanche 23 février 2020.

“La population est appelée à se montrer vigilante et faire preuve d’intelligence dans ces moments troublés de la vie nationale. En aucun cas, il ne saurait permettre une exploitation triviale des revendications de la PNH et justifier ces actions violentes qui exposent autant le pays, à travers un prétendu refus du carnaval par un certain secteur de la population” poursuit la note.

Par ailleurs, le gouvernement dit condamner avec la dernière rigueur les violences et actes attentatoires à la liberté et à la démocratie, a-t-il martelé.

Le numéro 1 de la
Primature se demande qui a intérêt à adopter ce comportement extrémiste visant à conduire le pays vers le chaos, en dépit des engagements et des décisions du Pouvoir Exécutif pour répondre aux revendications des policiers et policières.

Toutefois Jean Michel Lapin, ministre de Communication et de la culture invite le peuple haïtien à garder son calme en attendant les prochaines annonces.

Frantz Romage

Related Posts