novembre 25, 2020
Actualités

Coup de massue à La frontière canado-américaine : Le Canada ferme ses portes pour les migrants irréguliers

Les personnes qui franchissent irrégulièrement la frontière canado-américaine pour présenter une demande d’asile au Canada seront désormais renvoyées aux États-Unis, et ce, tant et aussi longtemps que la crise du coronavirus se poursuivra.

C’est ce qu’a annoncé le premier ministre Justin Trudeau lors de son point de presse désormais quotidien sur l’évolution de la situation.
Cette façon de faire, qui contrevient en principe à l’Entente sur les tiers pays sûrs, a été convenue avec les États-Unis au cours des dernières heures, a-t-il précisé.

Selon le premier ministre, cette situation est l’équivalent de celle à laquelle sont confrontés les demandeurs d’asile lorsqu’ils se présentent aux points de passage officiels entre les deux pays. En vertu de l’accord avec Washington, Ottawa refuse ces demandeurs, qui doivent d’abord présenter une requête auprès du gouvernement américain.

Il ne faut pas voir ce changement d’approche comme une volte-face du gouvernement à propos du traitement des demandeurs d’asile, a assuré M. Trudeau.
La veille, le premier ministre mentionnait que tous les migrants irréguliers seraient placés en isolement pendant 14 jours.

Nous avons insisté pour que [le refoulement] se fasse en respect des valeurs du Canada en ce qui concerne les migrants, a déclaré M. Trudeau, vendredi, à propos des nouvelles mesures.

Il faut rappeler que plusieurs milliers d’Haïtiens ont utilisé les frontières américano-canadiennes pour entrer au Canada et faire leur demande d’asile. Certains d’entre eux ont même été déjà régularisés.

Metronome avec radio Canada

Related Posts