septembre 18, 2020
Actualités

Dossier Carburant: Port-au-Prince au rythme des pneus enflammés

Une situation de tension s’est éclatée à Port au prince ce lundi matin de façon spontanée. Si tout a plutôt bien commencé au début de la journée, un vaste mouvement de protestation s’est éclatée dans quelques coins de la capitale. À Delmas, au centre ville, Turgeau, la circulation est impraticable.

Des baricacde de pneus emflammés, des jets de pierres sont remarqués un peu partout. Les citoyens protestent contre la raraté du carburant dans les pompes et l’augmentation abusive de l’essence chez les détaillants.

Une journée qui est déjà sur le point d’être paralysée vue l’ampleur qu’il prend. Certaines entreprises ont déjà libéré leurs employés. Tout est bloqué aussi au niveau de l’administration publique.

Au niveau de la ville des Gonaïves, les motards ont exprimé leur colère face à la flambée des prix des produits pétroliers. Même constat au niveau de la ville des Cayes. Le gallon (3.5 litres) de gazoline qui était à 224 gourdes au niveau des pompes à essence est passé à 1000 gourdes. Une situation qui risque d’entraver la rentrée scolaire prévue pour le 9 septembre prochain.

Related Posts