septembre 22, 2020
Actualités

Dossier des présumés mercenaires, Paul Eronce Villard en Ponce Pilate

Après avoir annoncé la couleur dans le traitement du dossier des présumés mercenaires, lundi, lors d’une conférence de presse, Mardi, libérés, 7 parmi eux ont été transférés aux Etats Unis sous la demande de l’ambassade des Etats Unis en Haïti. Depuis lors, c’est le silence total de la part du chef du parquet de la Juridiction de Port-au-Prince, Paul Eronce Villard.

Intervenant ce mercredi 6 février, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, explique que le Parquet n’a rien à voir dans ce dossier et n’a pas été concerné par la décision de les transférer. « Le parquet n’endosse aucune responsabilité dans le traitement de ce dossier, et nous avions fait exactement ce que nous devrions faire conforment à loi et la procédure », a laissé entendre le patron du TPI de ce ressort.

C’est le juge Petit Papa Osner qui est en train d’instruire le dossier. Le commissaire Villard s’est donc lavé les mains, en Ponce Pilate. Rapellons que le Premier ministre, lui aussi, avait fait marche arrière après voir annoncé que ces derniers avaient la mission de l’abattre, avant d’expliquer qu’il s’agissait d’une hypothèse.

Related Posts