août 1, 2021
Actualités

Dossier Petrocaribe et Ramoncite Accimé: un tango entre corrupteurs et corrompu

La Fondation Je Klere, dans un rapport rendu public ce mardi 6 juillet, s’interroge sur le rapport existant entre un immeuble appartenant au juge Ramoncite Accimé et l’ordanonnce qu’il a rendu relatif au dossier Petro Caribe.

Selon ce rapport, la FJKL soutient que le juge Ramoncite Accimé en charge du dossier Petro Caribe, connu comme étant un juge de l’équipe au pouvoir, a rendu, le 21 juin dernier, l’ordonnance en dehors des principes juridiques.

Il s’agit de la FJKL d’une ordonnance survenue près de deux ans après la saisine du juge et de nombreux actes d’instruction les uns plus contestables que les autres sans oublier plusieurs ordonnances, surprend et interpelle les observateurs avisés et le public en général.

La Fondation souligne que les 50 000 gourdes qui constituent le salaire du juge et son train de vie soulèvent des interrogations légitimes sur les relations possibles entre l’ordonnance et le train de vie du Magistrat.

L’ordonnance du juge Ramoncite Accimé, une absurdité juridique, est un ramassis, des mésinterprétations de concepts juridiques, d’utilisation de concepts juridiques mal
maitrisés entre autres. “L’ordonnance du juge Accimé comporte tellement de grossièretés qu’il est difficile
de considérer qu’elle soit l’œuvre d’un tiers impartial et désintéressé”, peut-on lire dans ce rapport.

La relation entre l’ordonnance du juge Ramoncite Accimé et son immeuble
construit de manière rapide en moins d’un an doit être établie par des enquêtes
séparées impliquant le CSPJ, le BAFE, l’UCREF et au moment opportun l’ULCC, souhaite la fondation.

Related Posts