août 24, 2019
Nationale

Etat d’urgence économique: juste un show médiatique…?

Tèt kale dans toute sa splendeur! Comme au temps de Laurent Lamothe avec ses fameux show médiatiques pour parodier les conseils de gouvernement. M’as tu vu dans l’ADN. Sa campagne électorale était, bien sur, dans la ligne de mire. Comme pour continuer à tâtonner et à faire du micro management, les gouvernements de PHTK se succèdent et se ressemblent. Jean Henry Céant et son équipe se montrent, au fil des jours, incapables de résoudre les problèmes les plus fondamentaux de la population.

Le Conseil des ministres n’a pas tenu ses promesses. Du bla bla bla pour faire dormir un peuple en état de réveil. Les manifestations sont annoncées un peu partout dans le pays. 2 résolutions lues en plein conseil des ministres alors qu’aucun d’entre eux n’a connu la teneur du texte bien avant. D’ailleurs, c’est après coup que les ministres vont débattre de leur opportunité. Quelle abérration! Égarrement au plus haut niveau de l’Etat. Où est passé l’arrêté sur le train de vie de l’Etat? Ont-ils les couilles pour le mettre en application?

Les 11 mesures annoncées par le chef du gouvernement semblent être irréalisables. Utopiques jusqu’à preuve du contraire. Comment réduire le salaire des directeurs généraux des organismes autonomes en ce temps de crise alors que Jocelerme Privert et Enex Jean Charles, deux vieux routiers de l’administration publique s’y sont cassés la figure. L’Etat parait être impuissant dans cette situation délétère. On cherche des solutions par ci par là.

Dans ce show médiatique plus semblable à un conte de fée, les ministres se sont fourvoyés dans des discours inadaptés. Ils ont beau parler. Mais rien de concret n’a été annoncé. Le Premier ministre avait annoncé depuis des lustres la baisse du prix de 8 produits les plus consommés. A ce jour ce n’est qu’un simple discours vide.

Comme un entraineur en passe de perdre son poste pour de mauvais résultats, Jovenel Moïse parait clairement ne pas maitriser la situation. 7 février s’en vient et le tâtonnement à la tête de l’Etat se fait plus sentir que jamais. Pas de fil conducteur. Situation plus confuse que jamais. On lit les 11 mesures juste le temps de patienter pour en lire d’autres.

Corvington Jean

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *