septembre 19, 2020
Nationale

Formation du cabinet ministériel: une douche froide pour Céant et son équipe

Ce n’est plus un secret de polichinelle. Jean Henry Céant et Jovenel Moïse ne filent pas le parfait amour. D’ailleurs celui-ci répond à peine aux appels de celui-là. La formation de ce cabinet ministériel semble envenimer la situation. Alors que le président de la République et le Premier ministre nommé étaient en réunion, les noms des membres du cabinet ministériel étaient déjà publiés dans le journal Le Moniteur. Une situation on ne peut plus inconfortable.

En publiant une formation gouvernementale telle que conçue par le Palais national avec la reconduction de 6 ministres démissionnaires, le président Moïse joue à la provocation selon plus d’un. 18 ministres, 4 secrétaires d’Etat et 0 proposé par le nouveau chef du gouvernement. Quelle inéptie! Des noms sur lesquels Céant n’avait pas donné son accord ont été publiés dans l’arrêté nommant les nouveaux membres du gouvernement. Une douche froide pour le notaire Céant et son équipe.

Plusieurs noms ont été proposés par le successeur de Jack Guy Lafontant dont son ami et avocat personnel Guerdy Lissade mais tous rejetés. Une veritable déconvenue pour le leader de Renmen Ayiti qui semble désormais avoir pieds et mains liés. Décus, les proches de monsieur Céant crient au scandale et réfléchissent déjà sur des strategies en vue de faire capituler les hommes forts du Palais national. Pas question que le Premier ministre accepte de diriger avec certaines de ces paersonnalités, se plaint un un proche de maître Céant.

Avec la composition du nouveau cabinet ministériel, Jovenel Moïse joue du gagnant-gagnant. Le choix de Jean Henry Céant qui aurait été dicté par son mentor Michel Martelly peut tout simpement être rejeté par la Parlement ce qui serait une victoire pour le camp du Palais national. A défaut, le cabinet 100% PHTK et alliés sera au pouvoir et n’aura de redevance qu’envers le Président de la République. Du gagnant-gagnant pour “nèg bannann nan”.

Jean Henry Céant sans être installé est déjà dans son inconfort le plus total. Ca ne va vraiment pas avec l’équipe de Jovenel Moïse. Le courant ne passe pas entre, désormais, les deux hommes forts de la République. Quelle seront les marges de manœuvres de l’ancien candidat à la présidence. Aura t-il les coudées franches à la Primature? Les parlementaires seront les premiers éléments capables de donner une réponse à ces questions. Attendons voir!

Related Posts