octobre 22, 2021
Actualités

Haiti: Delmas au rythme des barricades de pneus enflammés

Une situation de tension et de protestation paralysent la circulation au niveau de Delmas 32. Des riverains protestent contre l’assassinat des policiers le vendredi 12 mars dernier à Village de Dieu.

L’autoroute de Delmas est complètement bloquée. Une vive tension règne. Des barricades de pneus enflammés, des pierres, des déchets jonchent le macadam.
Ces derniers dénoncent le massacre des policiers. Ils accusent le directeur général a.i de la police nationale d’Haïti Léon Charles. Selon eux, ce dernier est le responsable de ce qui est arrivée aux policiers.

” Il n’est pas possible que nos policiers soient assassinés ainsi. Ce n’est pas possible. Léon Charles doit donner des explications sur la mort de ces policiers. Cette opération montre clairement que le pays est livré aux bandits”, dénonce l’un des organisateurs du mouvement au niveau de Delmas 23.

À Delmas 30, la situation n’est pas differente. Au carrefour de l’aéroport la mobilisation de l’ampleur. Les protestataires ont failli incendié un camion de la Brasserie Nationale. Le transport en commun complètement paralysé, peu avant 11heures

Related Posts