juillet 22, 2019
Société

Haiti-Détention: Des cas de viols de mineurs sur mineurs inquiètent…

L’Institut Mobile d’Education Démocratique (IMED) a réalisé un mini forum ce mardi 26 mars sur la problématique des faits d’agressions sexuelles impliquant des mineurs comme auteurs ou comme victimes.

L’IMED travaille depuis plus d’un mois au Cermicol. Si l’espace fait pour les enfants en conflit avec la loi fonctionne tant bien que mal, un nouveau phénomène est découvert par l’Institut dans le cadre de son travail. Des cas de viols mineurs sur mineurs. Et ces cas sont traités comme s’il s’agissait du dossier des adultes. Et les coupables sont transférés dans la plupart des cas au pénitentier national, dénonce Kettly Julien, directrice de l’IMED.

Un mini forum est organisé par ledit institut, ce mardi 26 mars. Cette activité réalisée dans le cadre du programme d’assistance légale de mineurs en conflit avec la loi était l’occasion pour les responsables de l’IMED de réfléchir avec la chaine pénale sur la meilleure façon de finir avec cette pratique dans le pays, a-t-elle expliqué.

Plus de 105 enfants en conflit avec la loi ont déjà trouvé leur libération. Kettly Julien qui rend le système judiciaire responsable de ces cas d’agressions sexuelles, explique qu’après ce mini forum, un document sera produit et remis aux responsables de la justice haïtienne. Ce document devait aider à résoudre certains problèmes liés à la problématique des enfants en conflits avec la loi, a ajouté madame Julien.

Les enfants en conflit avec la loi peuvent désormais sourire.

Azaine Mauryle

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *