septembre 22, 2020
Actualités

“Il faut une loi organique pour le syndicat des policiers de la PNH” explique Me Wilder Jean

L’avocat du barreau de Jacmel, croit nécessaire la création d’une loi organique pour pencher sur la formation du syndicat revendiquée par les agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH). La mise sur pied d’un corps syndical au sein de l’institution policière exige beaucoup de technicités, pour éviter qu’elle soit en contradiction avec la mission première de la PNH, qui n’est autre que «Protéger et Servir» ; précise Me Wilder Jean.
L’homme de loi qui rappelle que le droit de syndiquer est garanti par la constitution de 1987, regrette que le règlement intérieur de la PNH ne soit pas conforme avec la loi mère du pays. Une intervention faite par le professionnel du droit au micro de radio Métronome, ce mercredi 11 mars, suite aux déclarations du première ministre Jouthe Joseph annonçant un arrêté présidentiel sur la question de la formation de syndicat au sein de Police Nationale d’Haïti.

Related Posts