juin 13, 2021
Actualités

Jacmel/Protestation: un mardi noir à Jacmel pour le ministre de la Justice

Le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Rockfeller Vincent, a vécu une terrible journée à Jacmel ce mardi 1er juin. A la tête d’une délégation, des militants l’ont accueilli avec un concert de jet de pierres, pneus enflammés, barricades un peu partout à travers la ville. Ces militants proches de l’opposition assimilaient la présence du garde des Sceaux de la République à la promotion du référendum prévu pour le 27 juin prochain.

Cependant, la version de l’agent exécutif intérimaire de Jacmel, Macky Kessa, est totalement contraire aux allégations laissant croire qu’il s’agissait de référendum. Selon monsieur Kessa, cette visite était inscrite dans le cadre de la lutte entammée par le gouvernement contre l’insécurité foncière qui ne cesse de défrayer la chronique à travers le pays notamment dans la ville de Jacmel.

Rockfeller Vincent a du laisser la ville en catastrophe tant que la tension était à son comble. Par ailleurs, des individus non identifiés ont tenté d’incendier le local du bureau électoral du Sud’Est. Les agents du service de Pompier ont pu éviter cette catastrophe grace à leur intervention.

       Christophe Noël

Related Posts