octobre 26, 2021
Education

Jacmel/Société: Deux journées de formation pour renforcer les capacités des journalistes du Sud’Est

Lundi 22 mars 2021._  À l’initiative de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) en partenariat avec l’Association des Journalistes du Sud’Est (AJSE), deux journées de formation ont été organisées au bénéfice des travailleurs de la presse, venant de différents médias éparpillés à travers le département.
“Tenant compte de l’importance des médias sociaux qui ne cessent de mettre la pression sur les médias tradionnels en matière de vulgarisation de l’information, il est important et urgent de former les journalistes sur l’utilisation de la nouvelle technologie dans le cadre de leur travail”, a soutenu Jeffrey Clerk Lochard, spécialiste de programme de communication et de l’information à l’UNESCO en Haïti.
De son côté, Etienne Coté-Paluck, journaliste Canadien, être un journaliste en plein 21ème siècle et ne pas être en mesure de manœuvrer les réseaux sociaux tels que facebook, twitter, instagram, est un manque terrible pour la bonne marche du métier. Le confrère de Radio Canada a, en effet, suggéré aux travailleurs de la presse de créer au moins un compte twitter et facebook professionnels afin d’informer la population en temps réel. “Les journalistes professionnels ne doivent pas laisser les réseaux sociaux uniquement au gens qui vulgarisent des fausses informations”, a-t-il plaidé.
En ce qui concerne les médias traditionnels, Jeffrey Clark Lochard a fait savoir qu’ils doivent également les mettre au pas avec la nouvelle technologie. “En 2021, une station de radio qui se respecte doit se procurer d’un compte twitter, facebook, youtube pouvant lui permettre d’atteindre plus d’audience possible. Ici à Jacmel, j’ai une félicitation spéciale pour la radio Métronome qui tient la population informée, particulièrement à travers son compte tweeter. Je l’ai dit haut et fort, Radio Métronome est l’une des radios les plus modernes du pays”, a déclaré Jeffrey Clark Lochard.
Les participants ont exprimé un sentiment de satisfecit concernant ces deux journées de formation qui, selon eux, vont permettre aux journalistes de mieux cerner les informations qui circulent sur les réseaux sociaux et de mieux les traiter. Ils pourront faire la différence entre une information et une intox et du coup ils sont relativement outillés pour utiliser la plateforme réseaux sociaux pour informer les internautes.
Christophe Noël

Related Posts